Quelques belles photos de Minorque pour un mariage

8 jours à Minorque pour un mariage

Direction les îles des Baléares pour des vacances idylliques et le mariage de mes amis. Plus précisément, c’est à Minorque que j’ai posé mes valises.

Port Mahon, son musée, son château fort et son histoire. C’est ici que commence mes vacances. Quand j’ai cherché une destination un peu différente, à proximité de la France, je suis rapidement tombé sur Minorque.

Moins connue que ses voisines Majorque et Ibiza, l’île de Minorque se démarque par son charme et son authenticité. Ici, le soleil est présent toute l’année et surtout ses 200 kilomètres de côtes sont baignés par la mer des Baléares. Le tout avec une nature luxuriante où la biosphère (c’est-à-dire la faune et la flore) est classée par l’Unesco.

Je te tiens à remercier plus particulièrement Stephen Liberge pour avoir fait ces superbes photos, c’est un photographe de mariage à Bordeaux ultra compétent, d’ailleurs si vous souhaitez faire appel à ses services, il faudra vous y prendre à l’avance !

Que faire à Minorque ?

Dans un premier temps, le mariage ! Mais j’imagine que si vous me lisez c’est pour savoir quoi faire également à Minorque !

Évidemment, c’est la ville principale, Port Mahon, qui abrite quelques uns des beaux musées de l’île espagnole. Vous pourrez aussi bien emmener vos enfants au Musée de la nature qu’au Mao Museo de Menorca qui retrace l’histoire de l’île.

Si vous avez la chance de venir au printemps, sachez que Port Mahon accueille un festival international de jazz. L’occasion de voir les rues pittoresques de l’île être envahies par les bruits des trompettes, saxophones et pianos des plus grands joueurs de jazz.

Plus largement, vous serez séduit par les façades blanches des maisons mais aussi le charme un peu suranné, voire presque désuet, des villes de Mahon, Ciutadella mais aussi Ferreries. Par moments, on se croirait presque à Cuba. 

Zoom sur une nature superbe

Ce qui fait la richesse de l’île, et sa beauté, ce sont les paysages. Impossible de rater le phare de Favàritx (situé sur le cap du même nom) mais aussi la Cala Macarelleta. Eaux d’un bleu profond et côtes escarpées, c’est une vraie plage sauvage.

De façon générale, je vous recommande de louer une voiture pour vous déplacer à votre guise et explorer l’ile. Vous ne serez pas déçu du voyage, croyez-moi.

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l’âme, spécialisée dans la finance, l’économie internationale, et l’immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *