Voyager sereinement : Les changements attendus dans le nouveau contrôle technique

La mise en vigueur d’un nouveau contrôle est prévue le 20 mai 2018. Il sera beaucoup plus sévère. Cette procédure a fait l’objet de différentes modifications pouvant immobiliser votre voiture en cas de défaut. Le gouvernement a renforcé la procédure afin de ne pas faire l’impasse sur des points jugés critiques.

En 2018, une révision totale du contrôle technique sera réalisée. Même si depuis 1982, cette démarche est obligatoire, les français ne la respectent pas en général. Plus du tiers des automobilistes n’effectueraient pas un contrôle technique à Lyon. Le renforcement de ce dispositif incitera sûrement les conducteurs à le réaliser dans les temps.

Les points de contrôle revus au nombre de 400

Le nouveau contrôle technique devrait proposer la même périodicité que celui appliquée actuellement. Elle sera donc de 6 mois après le 4ème anniversaire de votre voiture. Après cette période, elle sera de deux ans. La contre-visite se fait actuellement tous les deux mois.

Par ailleurs, après la mise en application de ce nouveau contrôle technique, les automobilistes n’auront plus que 24 heures. S’il n’y a que 124 points de contrôle aujourd’hui, il sera plus de 400 à partir du 20 mai prochain. Des éléments perçus comme critiques au nombre de 126 concernant l’état de la vitre ou encore du pot d’échappement. Si l’un de ces points est révélé lors du contrôle, vous risquez d’immobiliser votre voiture.

Un changement qui va influencer le prix du contrôle technique

Un autre point non négligeable après la mise en place de ce nouveau contrôle technique concerne le tarif. En effet, en 2018, on pourrait s’attendre à une hausse du prix. Aujourd’hui, un contrôle technique coûte en moyenne 65 euros.

Compte tenu du nombre de points de contrôle, les professionnels du secteur s’attendent à une hausse du tarif. L’automobiliste devra payer une amende de 135 euros en cas de non présentation du véhicule.

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *