La Maghreb et tous ses secrets

S’il y a une région du monde à laquelle la France est liée de façon particulière, c’est bien le Maghreb. Notre pays et ceux qui sont situés de l’autre côté de la mer Méditerranée n’ont pas toujours vécu une histoire d’amour, mais il faut reconnaître que le passage de l’un aux autres se fait depuis longtemps et que, finalement, chacun à sa façon, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la France s’influencent les uns et les autres de longue date. Il faut dire que nombreuses sont les personnes qui, au fil des siècles, ont traversé la mer, dans un sens ou dans l’autre, parfois en faisant différents allers et retours au fil de leurs vies.

Des langues différentes mais liées entre elles

L’un des exemples les plus marquants, quand on parle des relations entre la France et les pays du Maghreb, ce sont les emprunts que les langues se sont faits les unes aux autres au cours de ces siècles de vie commune. Que l’on soit à Marrakech, à Oran ou à Tunis, on entend parler une langue qui nous est souvent inconnue, quand on est français, mais qui, parfois, sonne de façon particulière, parce que l’on y reconnaît un mot de la langue de Molière. De même le vocabulaire du français lui aussi s’est enrichi progressivement de mots provenant des « pays du Couchant ». Ainsi, quand on vit à Paris, tout parisien est lié au Maghreb comme tout Tunisois, Algérois ou Rabatais est lié à la France.

Des cultures si lointaines et si proches

Une personne qui a grandi en France et qui fait du tourisme au Maghreb peut être surpris par la façon dont on vit, de même qu’un maghrébin ne trouvera peut-être pas tout de suite ses marques dans une ville française. Mais si l’on y regarde bien, nous nous connaissons les uns et les autres. Hormis les stéréotypes qu’aucun d’entre nous, d’où qu’il vienne, ne manque pas d’avoir en tête à propos des autres, nous avons déjà tous goûté des plats qui sont des spécialités d’outre-Méditerranée, dont nous connaissons aussi le goût pour le thé ou la graine de couscous. Au Maghreb, la gastronomie française n’est pas non plus une inconnue. Et ce ne sont là que de petits exemples.

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *