Attention à l’assurance voyage PVT

Le programme vacances travail (PVT) a vu le jour en 2003. Il s’agit du visa temporaire d’une durée maximale de douze mois, voire jusqu’à 24 mois, au Canada pour les ressortissants français. Les séjours en PVT rencontrent un vif succès depuis leur apparition dans la mesure où ils accordent une grande autonomie aux participants. Nous vous proposons donc tout ce que vous devez savoir pour cette assurance voyage PVT.

Des conditions pour obtenir un PVT

Ils vont vous permettre de vous enrichir dans une langue étrangère, d’obtenir une première expérience professionnelle à l’étranger et plus généralement de vous ouvrir à une culture très différente de la vôtre. Pour faire valider votre PVT (Permis Vacances Travail), il est impératif de produire une attestation d’assurance en bonne et due forme. La plupart des ambassades ne se contenteront pas d’une simple assurance santé incluant les éléments de base, c’est-à-dire hospitalisation et les frais de rapatriement. Selon le coût des soins dans chaque pays, il ne faudra pas hésiter à opter pour des plafonds de remboursements très élevés au besoin. Les contrats incluent généralement une assistance juridique, une garantie pour la perte des bagages, une responsabilité civile pour toutes les activités. GObyAVA devrait vous apporter toutes les informations sur ce sujet. 

Une porte ouverte sur le monde

Le programme PVT est une excellente manière de découvrir une culture différente, attention, toutefois, à réaliser les démarches en temps et en heure. Pour certaines destinations, l’assurance est obligatoire au même titre que le visa comme le Brésil, l’Argentine, la Russie, la Colombie, le Chili, la Corée du Sud, le Mexique. Pour l’Australie, le Japon, Singapour, elle n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée. L’assurance permet de payer les frais médicaux à l’étranger, le rapatriement, une assistance juridique, le vol et les dommages des bagages, les frais de maternité. Pour choisir son assurance PVT, le prix est un critère, mais aussi le montant des remboursements et celui des franchises. Il faut compter entre 200 et 350 euros pour 6 mois.

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *