Nos bons plans pour passer des vacances pas chères en Espagne depuis la Belgique

La rigueur de l’hiver commence à vous peser, mais vos finances ne sont pas au beau fixe non plus. L’occasion est rêvée pour tester des bons plans économiques et malins qui vous permettront de passer quelques jours au soleil sans faire exploser votre compte en banque. Pour ce type de séjour, un pays coche toutes les cases : l’Espagne.

Osez les promotions last minute

Si vous êtes flexible sur votre lieu de vacances, les offres promotionnelles de dernière minute représentent une superbe opportunité pour voyager à petit prix en profitant des remises offertes sur les stocks invendus. Vous trouverez sur Internet de nombreuses opportunités de réserver en last minute vers l’Espagne. Afin d’éviter des mauvaises surprises, préférez avant tout les packages proposés par des agences de voyage établies de longue date et bénéficiant d’une bonne réputation. 

Le nord-est de la péninsule ibérique est une destination réputée de longue date pour son offre balnéaire dans les eaux tempérées de la mer Méditerranée. Facile d’accès par la terre comme par les airs, les villes côtières de la costa brava vous offrent tous les charmes de la Catalogne sans avoir à vous enfoncer trop au Sud. La situation stratégique de Girone fait des environs de cette ville un point de chute parfait pour une escapade ensoleillée de quelques jours au départ de la Belgique. 

Partez en bus express

Avec le développement de l’offre des compagnies low-cost, nous avons souvent tendance à croire que l’aérien est forcément moins cher et moins fatiguant pour faire des sauts de puce en Europe. Cette intime conviction est toutefois souvent fausse. Entre les frais de transport pour se rendre à l’aéroport, le parking éventuel, les suppléments de bagage, de place à bord, de repas, de boisson et que sais-je, le prix réel des billets est bien plus cher que nous le pensons. 

Pour les voyages de moins de 1 500 km, le voyage en bus express permet de faire de substantielles économies sans pour autant perdre sur son temps de séjour sur place. Réalisé de nuit, le trajet vous permet d’arriver à un horaire proche sur votre lieu de résidence. Son inconfort relatif est à mettre en perspective avec l’expérience, souvent fort désagréable, des vols low-cost qui conjuguent un lever aux premières heures du jour avec une succession d’expériences incommodes et interminables.

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *