Les villes les plus chères de 2017 !

La mise en place de cette liste des villes les plus chères de 2017, tout continent confondu, se base sur le coût de la vie en général. En passant par le loyer, l’habillement, la nourriture, jusqu’aux loisirs, les transports et bien d’autres paramètres. Panorama sur ces villes tant extraordinaires que chères.

Les villes asiatiques dans le Top list

Etant donné la croissance économique fulgurante de certains pays asiatiques ces dernières décennies, il n’est pas étonnant de voir que le top 5 revient à des villes du continent asiatique.

Singapour : Sans grande surprise, la première place revient à Singapour. Durant ces quatre dernières années, Singapour conserve la pole position de cette liste.

Hong-kong : Pour continuer cette liste, on reste sur le sol chinois. Hong-kong détient la seconde place.

Tokyo : La capitale du soleil levant se positionne en quatrième place de cette liste. L’année dernière encore Tokyo n’apparaissait pas dans le Top 10. Mais grâce à la remontée de la valeur du Yen, Tokyo a repris sa notoriété d’antan.

Osaka : Une fois de plus, la cinquième place revient à une ville japonaise.

Séoul : La capitale de la Corée du Sud gagne deux places en un an et se retrouve à la 6ème place.

Les villes européennes : quatre villes toujours dans le Top 10          

Si certaines villes européennes ne figurent plus dans le Top 10 des villes les plus chères en 2017, d’autres sont quant à elles restées dans le classement.

Zürich : Certes cette ville Suisse a perdu une place, mais elle figure encore à la troisième place de ce classement. Il n’en est pas moins pour la capitale Suisse, Genève : qui se trouve en 7ème position, exæquo avec Paris.

Copenhague : A la 9ème place, on retrouve la capitale du Danemark. Elle rejoint New York sur la dernière marche des dix villes les plus coûteuses.

New York : seule ville américaine dans le classement

La grande pomme a toujours été connue pour son coût de vie très élevé. Cependant, elle est descendue à la 9ème place si l’année précédente, elle était encore à deux places en dessus.

Il faut savoir que ce classement est susceptible de changer. En effet, le contexte politique et économique mondial, les dévaluations monétaires de certains pays ou encore l’instabilité du prix de certains produits comme le pétrole, tous ces paramètres sont à l’origine de la baisse ou la hausse du coût de la vie d’un pays.

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *