Villeneuve-d’Ascq, la grosse cote de la métropole lilloise

Par bien des égards, la métropole lilloise constitue un territoire attractif. Formant une « Eurométropole » avec les villes belges voisines de Courtrai et de Tournai, il s’agit là d’une agglomération de plus de 2 millions d’habitants située au cœur des centres de décision européens, en chemin entre Bruxelles et Paris. Avec son dynamisme économique qui ne ralentit pas et un rayonnement culturel dans toute la région, la ville attire par-delà le nord de la France, repoussant toujours plus loin ses frontières. Dans ce grand ensemble, Villeneuve-d’Ascq, avec ses 63 000 habitants, est une ville importante située à l’est de Lille, et dont la cote ne cesse d’augmenter. 

Un marché immobilier dynamique à Villeneuve-d’Ascq

De fait, Villeneuve-d’Ascq accueille sur son territoire une technopôle, qui concentre un tissu important d’entreprises et d’organismes de recherche. Cela a valu à la ville d’être plusieurs fois citée parmi les villes les plus dynamiques de France dans divers classements. Voilà pourquoi l’achat et la vente d’appartements à Villeneuve-d’Ascq est dynamique, avec un marché immobilier en mouvement permanent. Bien connectée au reste de la métropole lilloise par un réseau de transports en commun performant, elle attire un public de classes moyennes séduites par la qualité de vie offerte. 

Une diversité d’appartements à acquérir à Villeneuve-d’Ascq

Face à l’attrait immobilier croissant exercé par Villeneuve-d’Ascq, un ensemble d’agences qui couvrent la ville propose en permanence des biens à louer, principalement des appartements. Situés dans des immeubles en général de fabrication moderne, il y en a pour tous les besoins, du T1 adapté à un couple au T4 familial. Avec des prix à l’achat bien plus raisonnables que dans le centre de Lille ou que dans certaines banlieues chics, acheter un appartement à Villeneuve-d’Ascq représente assurément un placement intelligent sur le moyen et long terme, que l’on réalise un investissement locatif ou que l’on souhaite soi-même habiter le bien acheté. 

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *