Que faire de ses meubles lorsqu’on déménage pour un logement plus petit ?

Vous vous apprêtez à déménager pour un logement plus petit que celui que vous habitez actuellement, que ce soit de façon volontaire ou non, et vous vous demandez déjà ce que vous allez faire de vos meubles en trop, ceux qui ne rentreront pas dans votre nouveau logement. Voici quelques idées qui vont vous aider. 

Stocker vos meubles

Si vous déménagez pour une période donnée, par exemple si vous avez vendu votre logement, mais que vous n'avez pas encore trouvé la maison de vos rêves, mais que vous souhaitez conserver vos meubles pour votre prochain domicile, vous pouvez facilement les stocker dans un garde meuble. Des déménageurs professionnels s'occuperont alors de les entreposer dans les meilleures conditions possibles. En fonction de vos préférences, il existe également des solutions de stockage comme des box en location mensuelle, dans lesquels vous pourrez ranger vos meubles mais également des cartons ou autres effets personnels.

Revendre vos meubles

Si vous n'avez pas prévu de les récupérer à court terme, vous pourrez vendre vos meubles via les petites annonces locales, que ce soit sur Internet ou dans la presse papier. De nombreux sites spécialisés vous proposent des petites annonces gratuites ou payantes, et vous pourrez même désormais utiliser le service de certains réseaux sociaux, comme la Marketplace de Facebook qui vous propose des petites annonces géolocalisées.

Donner vos meubles

Si vous pensez que vos meubles n'ont plus de grande valeur, ou si vous souhaitez gagner du temps, il est possible de donner vos meubles. Vous pourrez contacter une association qui peut venir les chercher, ou leur déposer directement. Ces associations permettent bien souvent à des personnes en difficulté de se réinsérer dans le monde du travail. Sinon, vous pouvez tout simplement passer une petite annonce sur vos réseaux sociaux, le bouche à oreille fera le reste. 

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *