L’immobilier à Marseille ça donne quoi ?

Vous emménagez prochainement à Marseille et vous vous demandez quel est l’état du marché immobilier ? Quelle que soit votre situation (étudiant, jeune actif, famille, retraités, investisseur), on vous donne tous les meilleurs conseils afin d’acheter un bien immobilier à Marseille.

La cité phocéenne ne cesse de charmer un public de plus en plus large. À la recherche de belles opportunités immobilières ? Vous allez adorer acheter dans l’immobilier à Marseille.

Où acheter à Marseille ?

À l’instar de la tendance nationale, on observe une stabilisation des prix immobiliers, avec une prégnance de l’achat dans l’ancien plutôt que dans les biens immobiliers neufs.

Si les prix sont évidemment les plus élevés du côté du Vieux Port, les observateurs du marché immobilier de cette jolie ville du sud recommandent vivement de regarder du côté du quartier de Belsunce. Un coin sympathique où les prix restent un petit peu plus bas que dans le Panier, par exemple.

Pourquoi acheter à Marseille ?

Si vous êtes encore à la recherche d’arguments convaincants pour investir dans l’immobilier neuf ou ancien, à Marseille, on vous en donne quelques uns.

La cité phocéenne est la deuxième ville de France. Elle jouit d’une belle attractivité économique. Notamment grâce à sa situation de carrefour des Méditerranées en quelque sorte. Et c’est sans parler du tourisme florissant depuis qu’en 2018 la ville a été la capitale européenne de la culture. À cette occasion, le Mucem a ouvert ses portes.

En définitive, vous l’aurez compris, pour une maison ou un appartement, on vous recommande vivement d’investir dans la cité phocéenne. D’autant que comme ailleurs, vous pouvez bénéficier de la loi Pinel pour l’achat d’un bien dans le neuf. Et si vous comptez acheter pour mettre en location saisonnière, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux (comme le statut de loueur meublé non professionnel, par exemple).

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie international, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *