Comparer les différents contrats pour trouver celui qui nous correspond

Les lois concernant les contrats d'assurance ont évolué ces derniers temps, et c'est tant mieux pour les consommateurs. Aujourd'hui, nous pouvons résilier notre contrat d'assurances avant son terme, sans avoir à payer des pénalités forfaitaires. Pourtant, encore beaucoup d'individus pensent qu'il leur est impossible de résilier leur contrat, car cela demanderait un coût financier conséquent. Alors voici quelques informations à prendre en compte si nous trouvons notre assurance emprunteur trop coûteuse. 

Une résiliation n'est pas si simple

Un très grand nombre de français ont connu quelques désagréments après avoir souscrit un prêt immobilier, car il leur a fallu prendre contact avec une assurance de prêt liée à leur offre. Néanmoins, avec la concurrence toujours plus accrue présente sur le marché, ces gens ont désiré partir chez des concurrents pour bénéficier de tarifs plus attractifs. 

Mais la durée de ce genre de contrats assurance emprunteur, est dans la grande majorité des cas, d'une grande longévité. Ces personnes ont du résilier le contrat déjà signé pour en sélectionner un autre, présentant plus d'avantages selon elles. Mais pour ce faire, mieux vaut faire appel à des professionnels, car le taux d'intérêt peut s'avérer démesuré quand on procède à une résiliation. Ce qui veut dire tout simplement, qu'il est possible de résilier, mais en contre-partie, nous devrons verser une certaine somme d'argent, qui est bien souvent assez conséquente. 

Notre banque a son mot à dire

Si nous souhaitons résilier notre contrat, il faudra avoir une autre solution sous la main, qui sera acceptée par notre agence bancaire. Celle-ci joue un rôle important dans la décision finale dans la résiliation de notre contrat d'assurance de prêt, car elle doit conclure l'affaire, et cela, que ce soit dans un sens ou dans l'autre, et selon les modalités assujetties. 

Si la banque donne son accord, nous pourrons procéder à la résiliation, sinon, l'agence bancaire devra se justifier et nous n'aurons aucun frais à débourser. Néanmoins, il faudra nous montrer vigilants sur les durées des contrats. Nous devons prendre en compte que les contrats de courte durée sont les plus cher, dans la plupart des cas, ce qui entraîne donc une plus grande facilité d'atteindre le terme, et ainsi, ne pas financer les frais de résiliation. 

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *