Assurance dommage ouvrage clos couvert : qu’est-ce que c’est ?

Avant de se lancer dans un projet aussi important que la construction d’une maison, il est nécessaire de prendre certaines précautions. Il faut disposer d’un budget suffisant. Le montant des apports personnels devra notamment être complété par un crédit immobilier. Ensuite, il faudra faire appel à un constructeur qualifié. Mais encore, le maître d’ouvrage est tenu de souscrire à une garantie qui lui permettra de se couvrir contre des dommages en rapport avec les travaux. Toutefois, il peut arriver que celui-ci ne dispose pas d’une totale maîtrise d’œuvre, et qu’il veuille prendre en main une partie du chantier. Dans un tel cas de figure, la meilleure option reste la souscription à une assurance dommage ouvrage clos ouvert. Quid de cette garantie pour particulier ?

En quoi consiste une assurance dommage ouvrage hors d’eau hors d’air ?

Souscrire à une assurance dommage ouvrage clos couvert constitue une bonne option pour toute personne qui ne désire confier qu’une partie de la construction de sa propriété à un professionnel du bâtiment. Une telle garantie est utile pour couvrir le maître d’ouvrage contre d’éventuelles malfaçons qui auraient pour but de mettre en péril son habitat.

En effet, il faut savoir que les sociétés d’assurance ne sont pas disposées à prendre en garantie des ouvrages pour lesquels la maîtrise d’œuvre n’est que partielle. Ils refusent également de ne couvrir que les travaux qui concernent le gros œuvre. Ce qu’ils exigent, c’est que l’ensemble du chantier soit effectué par des professionnels qui disposent d’une garantie décennale. Ils ne veulent pas que le propriétaire s’occupe d’une partie des ouvrages. La meilleure alternative pour celui-ci est donc de signer un contrat d’assurance dommage hors d’eau hors d’air.

Combien coûte une assurance dommage ouvrage clos couvert ?

Vu que la somme des travaux à garantir sera partielle, la prime sera réduite. Cependant, les entreprises d’assurance ont fixé un minimum pour les primes. La cotisation va s’élever à 2750 euros pour 50 000 euros d’ouvrages. Un tel montant pas sembler exorbitant, mais il ne faut pas oublier que la garantie s’étale sur dix années. 

Peut-on souscrire à cette assurance après les débuts des travaux ?

Certains assureurs vous donnent la possibilité de souscrire à une telle garantie même après que vous ayez commencé les ouvrages de construction. Mais si vous êtes allé en voyage, et que les travaux ont été achevés entre temps, la souscription ne sera plus possible.

Auteur de l’article : Juliette

Globe trotteuse dans l'âme, spécialisée dans la finance, l'économie internationale, et l'immobilier français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *